logo-white

Maurin assainissement SAS
Vidange Curage dans le 84 / 30 / 13 / 26

Nettoyage des installations hydrocarbures dans le Vaucluse

Les séparateurs d’hydrocarbures font l’objet de normes strictes d’utilisation. Nos spécialistes veillent au respect de ces règles par le biais d’une prestation d’entretien garantissant le bon fonctionnement de vos installations.

Séparateur, aire de lavage et débourbeur

Les opérations de vidange de séparateurs d’hydrocarbures doivent obligatoirement être effectuées à l’aide d’un véhicule spécifique : ADR (produit pétrolier).
Vous devez vous assurer personnellement de la destination finale de vos déchets : vous en êtes légalement responsable !

Processus de nettoyage des installations hydrocarbures

Nos interventions sont sécurisées et respectent les normes européennes en vigueur.

  • Protection et signalisation du chantier
  • Ouverture des regards
  • Isolement de l’ouvrage en amont
  • Écrémage de l’ouvrage par pompage des eaux hydrocarbures de surface
  • Vidange de l’eau contenue dans l’ouvrage : selon la configuration de l’ouvrage, nous pourrons aussi stocker l’eau transitoirement dans une citerne
  • Pompage des boues et sédiments, hydrocarburés ou non, accumulés au fond de l’ouvrage
  • Nettoyage de l’ouvrage et de ses équipements par jet d’eau haute pression et pompage des effluents
  • Vérification visuelle de l’état de l’ouvrage
  • Réouverture de la canalisation en amont et remise en eau de l’ouvrage
  • Fermeture des regards d’accès et repli du chantier
Le traitement des matières

En cas d’absence de matières hydrocarbures, nous acheminons les boues et sédiments pompés sur un site de traitement classique.
Cependant, toutes les eaux et boues hydrocarbures extraites seront transportées et éliminées dans un centre de traitement ou de transit adapté et autorisé. La prise en charge et le traitement des déchets hydrocarburés seront tracés grâce à un « bordereau de suivi » des déchets de type « Cerfa n°12571*01 » conformément à la réglementation actuelle.

À noter
Un séparateur à hydrocarbures peut être simplement « écrémé », dans le cadre d’un entretien régulier, en pompant directement les hydrocarbures flottants (voire les boues du débourbeur) sans procéder au nettoyage, ni pompage des eaux.
L’écrémage est souvent effectué entre deux nettoyages complets sur de gros ouvrages, pour éviter de devoir descendre systématiquement à l’intérieur.

L’entretien d’un séparateur à hydrocarbures est nécessaire afin de maintenir ses performances dont dépend la qualité de vos rejets. Les prescriptions d’entretien sont :

  • annuellement : curage complet avec inspection complète du séparateur,
  • semestriellement : surveillance avec écrémage ou vidange en cas de besoin.
Notre contrat d’entretien vous assure la tranquillité

Afin de maintenir des performances optimales et ainsi de préserver la qualité de votre rejet, nous vous proposons de contractualiser l’entretien de votre séparateur.

  • Le contrat d’entretien annuel
  • Le curage annuel de votre séparateur
  • La vérification des flotteurs, des filtres
  • La remise en eau du séparateur
  • La maintenance de votre installation
  • Le signalement des anomalies détectées
  • La fourniture du bordereau de suivi de déchets dangereux pour la traçabilité de vos déchets
  • Des interventions complémentaires selon vos besoins

Un rapport est fourni après chaque intervention effectuée dans le cadre du contrat, qui reprend l’ensemble des travaux réalisés et des observations.

Références réglementaires et normatives

  • Loi n°2206-1772 du 30 décembre 2006 sur l’eau et les milieux aquatiques
  • Arrêté type du 7 janvier 2003 (rubrique n°1434 installation de remplissage ou de distribution de liquides inflammables et/ou n°1413 installation de distribution de gaz naturel ou de bio gaz)
  • Arrêté type du 4 juin 2004 (rubrique 2930 relative aux ateliers de réparation et d’entretien de véhicules et engins à moteur, y compris les activités de carrosserie et de tôlerie)
  • Arrêtés d’autorisation ou de déclaration des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement
  • Normes de rejet fixées par arrêté préfectoral ou par les gestionnaires de réseau
  • Normes XP P16-441, XP P16-442, NF EN 858